Navigation rapide

Les sports

Cyclisme (route - piste)

Origine et historique dy cyclisme

La première bicyclette a été fabriquée en 1790 par le comte Sivrac. Elle était en bois, sans guidon ni pédales, et l’on avançait en poussant alternativement de chaque pied sur le sol.

L’idée de faire tourner la roue avant a été appliquée pour la première fois en 1817 par le Baron Von Drais, et en 1861, Pierre Misseau inventait les pédales et le système de transmission par engrenage et chaîne, que l’Anglais Stanley devait mettre au point par la suite.

En 1887, Dunlop fabriquait la première chambre à air, perfectionnée plus tard par un Français répondant au nom de Michelin. La première course de vélo eut lieu en 1868 à Paris et le premier Championnat du monde en 1895.

Les deux premières épreuves de cyclisme (sur route et sur piste) ont été intégrées au programme des Jeux Olympiques de 1896 à Athènes. Ainsi, le 31 mars 1896, au terme d’un parcours de 87 kilomètres qui partait d’Athènes, passait par Marathon et s’achevait à Faliro, Aristidis Konstantinidis devenait le premier médaillé d’or olympique de cyclisme sur route (endurance). Les courses sur piste des Jeux Olympiques de 1896 eurent lieu au Vélodrome de Faliro (aujourd’hui Stade Karaïskakis).

Quatre ans après les premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne, l’Union cycliste internationale (UCI) voit le jour à Rome, sur l’initiative des Fédérations de Belgique, de France, d’Italie, de Suisse et des États-Unis. Aujourd’hui, l’UCI rassemble plus de 170 fédérations nationales réparties en cinq unions cyclistes continentales.

 

Pour plus d’information :

Fédération Québécoise des Sports Cyclistes